Avocat au barreau de Paris

Professionnalisme, réactivité, proximité

Tel.

01 42 60 00 21

Le premier entretien avec un avocat est déterminant, il est donc important de bien le préparer. Jérôme Spyridonos conseille de s’assurer dès la première consultation que l’on dispose bien de tous les éléments nécessaires afin de pouvoir entreprendre une analyse aussi précise que possible.

Préparer l’entretien

- Classer les documents susceptibles d’intéresser l’avocat,
- Ecrire une chronologie détaillée des événements en cause,
- Préparer une fiche avec les noms et coordonnées de toutes les personnes apparaissant dans le dossier (témoins, adversaires, sachants…),
- Lister les questions susceptibles d’être posées à l’avocat.

Rencontrer son avocat

Quelques règles de conduite contribuent à optimiser le premier rendez-vous avec son avocat :
- Expliquer l’affaire en s’en tenant aux faits, de manière aussi précise que possible,
- Révéler toutes les informations à l’avocat. Ne rien cacher rien à l’avocat à même de déterminer ce qu’il considère être pertinent ou non pour défendre les intérêts du client,
- Ne pas hésiter à demander à l’avocat des précisions quant au déroulement de la procédure et aux différentes étapes susceptibles d’en faire augmenter le coût,
- Oser poser des questions à l’avocat et l’alerter si certains termes sont trop techniques,
- Fixer avec l’avocat un calendrier de facturation.

Les documents nécessaires

« Selon les procédures envisagées, certains documents seront nécessaires (en copie ou en originale). – En droit du travail : Fiches de paie, contrat de travail, convention collective applicable, les échanges de correspondance, les éventuelles sanctions prononcées….
- En droit pénal : La citation à prévenu, la convocation à comparaître, les justificatifs de revenus.
- En droit de la famille et en cas de divorce : La communication de l’ensemble des documents personnels sera indispensable (Extrait d’acte de mariage, de naissance, contrat de mariage, justificatifs de revenus, livret de famille, ….)
- En cas de de demande d’indemnisation pour la réparation d’un préjudice subi : (Pour les victimes de violences volontaires, d’accident de la circulation,etc..)
La communication de l’ensemble des documents médicaux sera sollicitée; à savoir, le certificat médical initial mentionnant une éventuelle interruption temporaire de travail (I.T.T), certificat médical de prolongation d’arrêt de travail, les bulletins d’hospitalisation le cas échéant, les justificatifs de paiement des frais médicaux non remboursés, le numéro de sécurité sociale et l’affiliation à la CPAM et plus généralement tous les justificatifs relatifs à l’accident ou l’agression. »

Et après ?

A la suite du premier entretien, l’avocat s’engage à informer son client, à chaque étape d’avancement du dossier.
A l’issue de la mission, l’avocat indique tous les recours possibles contre une décision rendue et étudie l’opportunité d’un tel recours.
Il est également en mesure de déconseiller un recours si ce dernier n’est pas opportun. Aussi, si un procès n’est pas nécessaire, il en informe son client.

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On Linkedin